Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ô Allah ! Fais que les fins de toutes nos actions soient bonnes, préserve-nous de la honte en ce bas monde et du châtiment dans la vie future.

Texte libre


Ajouter à vos Favoris

            
   

 
 
 merci de nous contacter si il y a une erreur
 



 

un compteur pour votre site

 
 
 


 

 

 

 

 
  
 

Texte libre

27 juin 2006 2 27 /06 /juin /2006 14:38


2eme partie


Nous rétorquons au pécheur qui se justifie par le destin, que s’il voulait voyager vers la Mecque et qu’il y avait face à lui, deux routes : une, dangereuse et difficile et l’autre, sûre et facile, il prendrait certes la seconde et jamais il n’emprunterait la première. Mais, il dirait quand même par la suite : « Ceci m’a été décrété, c’est mon destin ». Et s’il lui arrivait d’emprunter la première route, on le traiterait de fou.

De même, si on lui proposait deux emplois, le premier  avec un bon salaire, et le deuxième, moins bien payé, certes, il choisirait le premier emploi et délaisserait le second. Comment alors choisit-il pour lui-même, parmi les actes de la vie future (al-آkhira) les mauvaises actions, puis il se réfugie derrière le  destin ?!

Nous lui disons encore que si une maladie le touchait, il courrait frapper à la porte de tous les médecins pour le guérir, et il endurerait les douleurs d’une éventuelle opération chirurgicale, ou le goût horrible des médicaments. Pourquoi alors ne fait-il pas le même effort avec la maladie qui atteint son coeur à cause de ses péchés ?

Nous croyons que l’on ne peut pas attribuer le mal à Allah car Sa miséricorde et de Sa sagesse sont parfaites.

Le Prophète (e) a dit : « Et le mal ne s’attribue pas à Toi »[14]. Le destin qu’Allah le Très-Haut décrète ne comporte pas de mal en soi, car il procède d’une miséricorde et d’une sagesse.

Seulement, le mal existe dans les conséquences de Ses décrêts, selon la parole du Prophète (e), dans l’invocation du Qunût, qu’il enseigna à Hassan :  « Et épargne-moi le mal que Tu as décrété... ». Il a ajouté le mal dans ce qu’Il a décrété. Malgré cela, le mal existant certes comme résultat de Ses décrets, n’est pas un mal  pur.

Au contraire, une situation peut être un mal et en même temps, un bien, pour une même personne. Et il se peut aussi qu’elle soit un mal pour une personne et un bien pour une autre personne.

Les malheurs apparus sur terre comme la sécheresse, la famine, la maladie, la pauvreté et la peur sont des maux en soi, mais dans un autre contexte, ils peuvent être des bienfaits, selon la parole du Très-Haut :

] ظَهَرَ الْفَسَادُ فِي الْبَرِّ وَالْبَحْرِ بِمَا كَسَبَتْ أَيْدِي النَّاسِ لِيُذِيقَهُمْ بَعْضَ الَّذِي عَمِلُواْ لَعَلَّهُمْ يَرْجِعُونَ[

« La corruption est apparue sur terre et sur mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains, afin qu’Allah leur fasse goûter une partie de ce qu’ils ont oeuvré, peut-être reviendront-ils. »[15]

Couper la main du voleur et lapider le fornicateur sont un mal pour les coupables. Mais, c’est aussi un bien pour eux, puisqu’ils seront absous de leur péché dans la vie présente, et Allah ne les châtira pas une seconde fois dans l’au-delà.

De même, c’est un bien puisque c’est, dans un autre contexte, un outil de protection des biens, de l’honneur et de la progéniture.



[1]. Le Pèlerinage, v. 70.

[2]. Les Groupes (Az-Zumar), v. 62, 63.

[3]. L’Obscurcissement, v. 28, 29.

[4]. La Vache, v. 253.

[5]. Les Bestiaux, v. 137.

[6]. Les Rangés, v. 96.

[7]. La Vache, v. 223.

[8]. Le Repentir, v. 46.

[9]. La Vache, v. 286.

[10]. Les Femmes, v. 165.

[11]. Luqmân, v. 34.

[12]. Les Bestiaux, v. 148.

[13]. Rapporté par Al-Bukhârî du hadith d’Alî Ibn Abî Tâlib — qu’Allah l’agrée.

[14]. Rapporté par Muslim.

[15]. Les Romains, v. 41.

Partager cet article

Repost 0
Published by NASSER - dans la aquida (croyance)

Articles Récents

  • Les dix dernières nuits du Ramadhan
    Les dix dernières nuits du Ramadhan Première partie De l’Erudit ibn Rajab el Hanbalî Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux Selon ‘Âicha –qu’Allah l’agrée – : « Arrivé aux dix derniers jours, le Messager d’Allah ( r ) serrait...
  • Le jeûne : sagesse et comportement à adopter
    Le jeûne : sagesse et comportement à adopter Shaykh Al-‘Uthaymîn Question : Quelle est la sagesse derrière l’obligation du jeûne ? Réponse : Si nous lisons la Parole d’Allah « Ô vous les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux...
  • dix moyens de repousser le châtiment du feu
    dix moyens de repousser le châtiment du feu Shaikhul-Islam Ibn Taymiyya Shaikhul-Islam Ibn Taymiyya (rahimahullah) a dit dans son fabuleux livre : « Minhaj As-Sunna » ou « La voie de la Sunna » : « … Et certainement les péchés, dans l’absolu, commis par...
  • Les mauvaises actions effacent les bonnes actions ?
    Les mauvaises actions effacent les bonnes ? Shaikh Muhammad Ibn Sâlih Al-‘Uthaymin Question : On rapporte que les bonnes actions effacent les mauvaises actions, mais est-ce que les mauvaises effacent les bonnes ? Réponse : Les bonnes actions effacent...
  • une invitation au paradis
    Au nom d’Allah Clément et miséricordieux دعوة إلى الجنة Une invitation au paradi s Veux-tu être proche d’Allah ? Le Prophète (que la bénédiction et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Le serviteur est le plus proche de son Seigneur, lorsqu’il est...