Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ô Allah ! Fais que les fins de toutes nos actions soient bonnes, préserve-nous de la honte en ce bas monde et du châtiment dans la vie future.

Texte libre


Ajouter à vos Favoris

            
   

 
 
 merci de nous contacter si il y a une erreur
 



 

un compteur pour votre site

 
 
 


 

 

 

 

 
  
 

Texte libre

28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 11:20

Qui est le premier des messagers ?

 

 

Muhammad Ibn Salih Al-'Uthaymîn

 

 

Le shaykh a été interrogé au sujet du premier des messagers (rusul).

 

 

Il a répondu : Le premier des messagers est Nuh (Noé) – qu’Allah le salue - et le dernier est Muhammad – qu’Allah prie sur lui et le salue. Il n’y a pas eu de messager avant Nuh, ce qui nous montre l’erreur des historiens qui disent qu’Idrîs est venu avant Nuh, car Allah dit dans son Livre :

 

 
 

« Nous t'avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. » (An-Nisâ, v.163)

 

 

Et il est rapporté dans le hadîth authentique concernant l’intercession (as-shafâ’ah) : « Les gens se rendront auprès de Nuh en lui disant : tu es le premier messager (rasul) qu’Allah a envoyé aux gens de la terre ». [1]

 

Il n’y a donc pas de messagers avant Nuh, ni après Muhammad – qu’Allah prie sur lui et le salue. Allah dit :

 

« Muhammad n'a jamais été le père de l'un de vos hommes, mais le messager d'Allah et le dernier des prophètes. Allah est Omniscient. » (Al-Ahzâb, v.40)

 

 

 

 

Quant à la descente de ‘Isâ fils de Marie – qu’Allah le salue - à la fin des temps, il ne descendra pas en tant que messager mujaddid (apportant une nouvelle législation), mais il jugera avec la législation du prophète Muhammad – qu’Allah prie sur lui et le salue. Car il est obligatoire à ‘Isâ ainsi qu’aux autres prophètes de croire en Muhammad, comme Allah dit :

 

 

« Et lorsqu'Allah prit cet engagement des prophètes: ‹Chaque fois que Je vous accorderai un Livre et de la Sagesse, et qu'ensuite un messager viendra confirmer ce qui est avec vous, vous devrez croire en lui, et vous devrez lui porter secours.› Il leur dit: ‹Consentez-vous et acceptez-vous Mon pacte à cette condition?› - ‹Nous consentons›, dirent-ils. ‹Soyez-en donc témoins, dit Allah. Et Me voici, avec vous, parmi les témoins. » (Al-‘Imrân, v.81)

 

 

 

Et ce messager véridique qui se trouve parmi eux est Muhammad – qu’Allah prie sur lui et le salue, comme cela est rapporté d’après Ibn ‘Abbâs et d’autres.

 

 

 

[1] Al-Bukhârî n°4476 et Muslim n°193.

 

 

 

Source : Fatâwa Al-‘Aqîda, p174

Traduit par Abu Bilal


 http://sounna.over-blog.org/

 

 

 

Repost 0
Published by http://sounna.over-blog.org/ - dans la aquida (croyance)
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 12:05
Les Bénéfices d'une Foi Ferme  
 
 cette foi ferme dotée des bases que nous avons évoquées, accordera au croyant, des bénéfices immenses et nombreux. On peut en citer :

 

Les bénéfices de la croyance

en Allah le Très-Haut, en Ses noms et attributs

Elle accorde l’amour d’Allah et la conscience de Sa grandeur ; cela le pousse à appliquer Ses ordres et à éviter Ses interdits. En appliquant cela, se réalise pour l’individu et la société, le bonheur parfait dans ce bas-monde et pour l’au-delà.

] مَنْ عَمِلَ صَالِحاً مِّن ذَكَرٍ أَوْ أُنْثَىَ وَهُوَ مُؤْمِنٌ فَلَنُحْيِيَنَّهُ

حَيَاةً طَيِّبَةً وَلَنَجْزِيَنَّهُمْ أَجْرَهُم  بِأَحْسَنِ مَا كَانُواْ يَعْمَلُونَ [

« Quiconque mâle ou femelle fait une bonne oeuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous le récompenserons, certainement en fonction des meilleures de ses actions. »[1]

 

Les bénéfices de la croyance aux Anges

¨    Reconnaître la grandeur de leur Créateur — qu’Il soit exalté, Sa force et Son pouvoir ;

¨    Etre reconnaissant envers Allah car Il veille sur Ses créatures, en leur accordant des anges qui les protègent, certains qui écrivent leurs actions, d’autres qui leur sont bénéfiques de différentes manières ;

¨    L’amour des anges pour tout ce qu’ils font, en commençant par l’adoration parfaite qu’ils vouent à Allah le Très-Haut, et les invocations qu’ils Lui adressent afin d’expier les péchés des croyants.

 

Les bénéfices de la croyance aux Livres

¨    Reconnaître la miséricorde d’Allah le Très-Haut, et le fait qu’Il veille sur Ses créatures, puisqu’Il a envoyé à chaque peuple un Livre pour les guider ;

¨    Reconnaître la sagesse d’Allah le Très-Haut, car Il a légiféré des lois conformes à chaque communauté dans Ses Livres, et le Coran qui est la dernière révélation est valable pour toutes les créatures en tout temps et tout lieu, jusqu’au Jour de la Résurrection ;

¨    Remercier Allah le Très-Haut pour ce bienfait de l’envoi des Livres.

 

Les bénéfices de la croyance aux prophètes

¨    Reconnaître la miséricorde d’Allah le Très-Haut car Il veille sur Ses créatures, en leur envoyant de nobles messagers pour les guider et les orienter ;

¨    Remercier Allah pour cette énorme grâce ;

¨    Aimer les messagers, les respecter et les mentionner par ce qui leur est dû comme compliments, car ils sont les envoyés d’Allah et Ses privilégiés parmi Ses serviteurs. Ils adorèrent Allah comme il se doit, transmirent Son message, furent bons conseillers envers Ses créatures, et ils furent patients malgré leurs nuisances.

 

Les bénéfices de la croyance au Jour Dernier

¨    Etre dévoué dans l’obéissance d’Allah le Très-Haut, dans l’espoir d’obtenir Sa récompense le Jour Dernier, et s’écarter de Ses interdits par peur du châtiment de ce jour ;

¨    Cela soulage le croyant auquel les bienfaits et les plaisirs de ce bas-monde échappe, d’espérer les obtenir [bien meilleurs et pour l’éternité] dans l’au-delà.

 

Les bénéfices de la croyance au Destin

¨    S’appuyer sur l’aide d’Allah le Très-Haut lors de l’accom­plissement des causes, car la cause et celui qui la réalise sont tous deux le produit du décret d’Allah et de Sa prédestination ;

¨    Obtenir la paix de l’âme et la sérénité du coeur, car lorsque l’on sait que quelque chose se réalise par le décret d’Allah le Très-Haut, et qu’une chose détestable peut se produire sans que l’on n’y puisse quoi que ce soit, l’âme trouvera donc la paix et le coeur goûtera la tranquillité, et la personne acceptera le décret d’Allah. Personne n’aura une vie plus heureuse, une âme plus sereine et une paix intérieure plus grande que celui qui croit pleinement au destin en ce qu’il a de bon ou de mauvais ;

¨    Chasser l’admiration de soi-même lorsqu’une chose souhaitée se réalise, car cela est une faveur d’Allah le Très-Haut comme cause de réussite et de bien. Ainsi, il remerciera Allah pour Ses bienfaits et délaissera l’auto-satisfaction ;

¨    Chasser le tourment et l’angoisse lorsque la chose voulue ne se réalise pas et que la chose détestable se produit malgré tout, car cela est arrivé par le décrêt d’Allah, Celui qui détient la royauté des cieux et de la terre. Que le serviteur endure donc avec patience, et qu’il espère en la récompense de son Seigneur, pour ce qu’il a enduré.

 

 Allah le Très-Haut fait allusion à ceci dans Sa parole:

مَآ أَصَابَ مِن مُّصِيبَةٍ فِي الأَرْضِ وَلاَ فِيَ أَنفُسِكُمْ إِلاَّ فِي كِتَابٍ مِّن قَبْلِ أَن نَّبْرَأَهَآ إِنَّ ذَلِكَ عَلَى اللَّهِ يَسِيرٌ _ لّكَيْلاَ تَأْسَوْاْ عَلَىَ مَا فَاتَكُمْ وَلاَ تَفْرَحُواْ بِمَآ آتَاكُمْ وَاللَّهُ لاَ يُحِبُّ كُلَّ مُخْتَالٍ فَخُور

 

 


"Nul malheur n’atteint la terre, ni vos personnes, qui ne soit enregistré dans un Livre avant que Nous l’ayons créé, et cela est certes facile pour Allah. Afin que vous ne vous tourmentiez pas au sujet de ce  qui vous a échappé, ni n’exultiez pour ce qu’Il vous a donné. Et  Allah n’aime pas tout  présomptueux,  plein  de gloriole."[2]


Nous demandons à Allah de nous affermir dans cette croyance et qu’Il nous en accorde les bénéfices, nous octroie un surplus de Sa générosité ; qu’Il n’égare pas nos coeurs après nous avoir guidé ; qu’Il nous accorde de Sa part une miséricorde. Il est certes, Celui qui accorde. Amin.

Et que la louange soit au Seigneur des Mondes, et que la prière et le salut soient sur notre prophète Muhammad, sur sa famille, ses Compagnons et ses successeurs de bonne foi.

 


Cheikh Muhammad Sâlih Al-’Uthaymîn

30 Shawâl  1404 H/1983 G.


Nos remerciements à M. Ismaël Mahmûd Al-Lakhamî, traduc-teur à Dar ul-Ifta d’Arabie Saoudite, et au frère Walîd, élève de Cheikh Al-’Uthaymîn, pour leurs remarques constructives qui nous ont aidés à corriger cette traduction.

Les Editions ANAS accueillent toutes vos critiques constru­ctives, par courrier postal ou électronique, afin — si Allah le veut — d’améliorer les publi­cations à venir.

Traduction :

Abû ‘Omar Rafîq Terghînî

Abû Yûnus Ya’qûb Leenen

sounna.over-blog.org
 

Repost 0
Published by http://sounna.over-blog.org/ - dans la aquida (croyance)
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 09:51
La Croyance aux Livres Révélés
N
ous croyons qu’Allah le Très-Haut a fait descendre sur Ses messagers des livres comme preuves

contre les mondes  et comme clairvoyance pour les bienfaiteurs. Avec ces livres, les messagers

enseignent à leurs congénères la sagesse et les purifient.


Et nous croyons qu’Allah le Très-Haut a fait descendre avec chaque messager un livre, selon Sa parole :



 { لَقَدْ أَرْسَلْنَا رُسُلَنَا بِالْبَيِّنَاتِ وَأَنزَلْنَا مَعَهُمُ الْكِتَابَ وَالْمِيزَانَ لِيَقُومَ النَّاسُ بِالْقِسْطِ }



Nous avons en effet envoyé Nos messagers avec des preuves accablantes et avons fait descendre avec eux le Livre et la balance pour que les gens établissent la justice... »[1]


Parmi ces livres, nous connaissons :

·       la Thora qu’Allah le Très-Haut a fait descendre sur Moïse (Mûssâ) — qu’Allah prie sur lui et le salue — et qui est le plus important des livres des Fils d’Israël [la communauté juive, Israël étant le prophète Jacob].


]

وَالرَّبّانِيُّونَ وَالأحْبَارُ بِمَا اسْتُحْفِظُواْ مِن كِتَابِ اللَّهِ وَكَانُواْ عَلَيْهِ شُهَدَآءَ[

« Nous avons fait descendre la Thora ; elle contient un guide et une lumière, avec laquelle les prophètes qui se sont soumis [à Allah] jugent les affaires des juifs, ainsi que les docteurs et les rabbins, car on leur a confié la garde du Livre d’Allah et ils en sont les témoins... »[2]

·       l’Evangile (al-Injîl) qu’Allah le Très-Haut a révélé à Jésus (‘خssâ) — (u). Il confirme la Thora et la complète.


]

« ... Et Nous lui avons donné l’Evangile qui contient un guide et une lumière, pour confirmer ce qu’il y avait dans la Thora, un guide et une exhortation pour les pieux. »[3]

] وَلاُحِلَّ لَكُم بَعْضَ الَّذِي حُرِّمَ عَلَيْكُمْ [

« ... Et pour que je vous rende licite une partie de ce qui vous a été défendu... »[4]

·       les Psaumes (az-Zabûr) qu’Allah le Très-Haut a donnés à David (Dâwûd) — qu’Allah prie sur lui et le salue.

·       les Feuillets d’Abraham et de Moïse (Suhuf Ibrâhîm wa Mûssâ) - que la prière et le salut soient sur eux.

·       le Saint Coran qu’Allah a fait descendre sur Son prophète Muhammad (e), le dernier des prophètes comme...

]هُدًى لِّلنَّاسِ وَبَيِّنَاتٍ مِّنَ الْهُدَىَ وَالْفُرْقَانِ[

« ... guide pour les gens et preuve claire de la bonne direction et du discernement... »[5]

] مُصَدِّقاً لِّمَا بَيْنَ يَدَيْهِ مِنَ الْكِتَابِ وَمُهَيْمِناً عَلَيْه [

et il « ... confirme le livre qui était avant lui et est prédominant sur lui... »[6]

Allah a donc abrogé par le Coran tous les livres précédents et Il s’est engagé à le protéger contre la frivolité et l’égarement des falsificateurs.


]

« Certes c’est Nous qui avons descendu le Rappel et c’est Nous qui le protègeons. »[7] car il demeurera une preuve contre toutes les créatures jusqu’au Jour de la Résurrection.

En ce qui concerne les livres qui ont précédé, ils sont effectivement temporaires, révélés pour une période déterminée qui finit avec une nouvelle révélation qui l’abroge, et apporte en même temps la preuve de ce que ces écrits ont subi comme falsifications et changements.

Etant donné qu’ils n’étaient pas protégés, on y trouve certes des falsifications, des ajouts et des manques.

]مِّنَ الَّذِينَ هَادُواْ يُحَرِّفُونَ الْكَلِمَ عَن مَّوَاضِعِهِ[

« Parmi les juifs, il en est qui détournent les mots de leur sens... »[8]

] فَوَيْلٌ لِّلَّذِينَ يَكْتُبُونَ الْكِتَابَ بِأَيْدِيهِمْ ثُمَّ يَقُولُونَ هَـذَا مِنْ عِنْدِ اللَّهِ

 لِيَشْتَرُواْ بِهِ ثَمَناً قَلِيلاً فَوَيْلٌ لَّهُمْ مِّمَّا كَتَبَتْ أَيْدِيهِمْ وَوَيْلٌ لَّهُمْ مِّمَّا يَكْسِبُونَ   [

« Malheur donc à ceux qui composent un livre de leurs propres mains puis disent : “ Ceci vient d’Allah ” pour en tirer un mince profit ! Malheur à eux donc pour ce que leurs mains ont écrit et malheur à eux à cause de ce qu’ils en profitent ! »[9]

] قُلْ  مَنْ  أَنزَلَ  الْكِتَابَ الَّذِي جَآءَ بِهِ  مُوسَىَ نُوراً و

َهُدًى  لِّلنَّاسِ تَجْعَلُونَهُ قَرَاطِيسَ تُبْدُونَهَا وَتُخْفُونَ كَثِيراً [

« ... Dis : “ Qui a fait descendre le livre que Moïse a apporté comme une lumière et un guide pour les gens ? Vous le mettez en feuillets pour en montrer une partie et en cacher beaucoup ! ” ... »[10]

 ]وَإِنَّ مِنْهُمْ لَفَرِيقاً يَلْوُونَ أَلْسِنَتَهُمْ بِالْكِتَابِ لِتَحْسَبُوهُ مِنَ الْكِتَابِ وَمَا هُوَ مِنَ الْكِتَابِ

وَيَقُولُونَ هُوَ مِنْ  عِنْدِ اللَّهِ وَمَا هُوَ مِنْ عِندِ اللَّهِ وَيَقُولُونَ عَلَى اللَّهِ الْكَذِبَ وَهُمْ يَعْلَمُونَ[

« Et il y a parmi eux, certes, certains qui roulent leur langue en lisant le livre pour que vous le croyiez du Livre, alors que ce n’est point du Livre, et ils disent : “ Ceci vient d’Allah ” alors que cela ne vient point d’Allah. Et ils disent sciemment des mensonges sur Allah alors qu’ils savent. »[11]

 ]يَا أَهْلَ الْكِتَابِ قَدْ جَآءَكُمْ رَسُولُنَا يُبَيِّنُ لَكُمْ كَثِيراً مِّمَّا كُنْتُمْ تُخْفُونَ مِنَ الْكِتَابِ [   ­

إلى     ] لَّقَدْ كَفَرَ الَّذِينَ قَآلُوَاْ إِنَّ اللَّهَ هُوَ الْمَسِيحُ ابْنُ مَرْيَمَ [

« ش gens du Livre ! Notre messager vous est effectivement venu pour vous montrer beaucoup de ce que vous cachiez du Livre... » jusqu’à Sa parole « Certes sont mécréants ceux qui disent : “ Allah est le Messie, fils de Marie ” !.. »[12]


cheikh mohammad saleh al otheymine

http://sounna.over-blog.org/


[1]. Le Fer, v. 25.

[2]. La Table Servie, v. 44.

[3]. La Table Servie, v. 46.

[4]. La Famille d’Imran, v. 50.

[5]. La Vache, v. 185.

[6]. La Table Servie, v. 48.

[7]. Al-Hijr, v. 9.

[8]. Les Femmes, v.46.

[9]. La Vache, v. 79.

[10]. Les Bestiaux, v. 91.

[11]. La Famille d’Imrân, v. 78.

[12]. La Table Servie, v. 15 à 17.

Repost 0
Published by http://sounna.over-blog.org - dans la aquida (croyance)

Articles Récents

  • Les dix dernières nuits du Ramadhan
    Les dix dernières nuits du Ramadhan Première partie De l’Erudit ibn Rajab el Hanbalî Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux Selon ‘Âicha –qu’Allah l’agrée – : « Arrivé aux dix derniers jours, le Messager d’Allah ( r ) serrait...
  • Le jeûne : sagesse et comportement à adopter
    Le jeûne : sagesse et comportement à adopter Shaykh Al-‘Uthaymîn Question : Quelle est la sagesse derrière l’obligation du jeûne ? Réponse : Si nous lisons la Parole d’Allah « Ô vous les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux...
  • dix moyens de repousser le châtiment du feu
    dix moyens de repousser le châtiment du feu Shaikhul-Islam Ibn Taymiyya Shaikhul-Islam Ibn Taymiyya (rahimahullah) a dit dans son fabuleux livre : « Minhaj As-Sunna » ou « La voie de la Sunna » : « … Et certainement les péchés, dans l’absolu, commis par...
  • Les mauvaises actions effacent les bonnes actions ?
    Les mauvaises actions effacent les bonnes ? Shaikh Muhammad Ibn Sâlih Al-‘Uthaymin Question : On rapporte que les bonnes actions effacent les mauvaises actions, mais est-ce que les mauvaises effacent les bonnes ? Réponse : Les bonnes actions effacent...
  • une invitation au paradis
    Au nom d’Allah Clément et miséricordieux دعوة إلى الجنة Une invitation au paradi s Veux-tu être proche d’Allah ? Le Prophète (que la bénédiction et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Le serviteur est le plus proche de son Seigneur, lorsqu’il est...